Manifeste pour la Présidence belge de l'Union européenne

Les Unions des Villes et Communes de Flandre, de Wallonie et de Bruxelles ont adressé un manifeste aux autorités actives dans la Présidence belge de l'Union européenne

Au début de sa Présidence belge, l’Union Européenne se trouve confrontée à des défis majeurs. Non seulement la crise financière et économique a annulé une grande partie des progrès réalisés en Europe depuis 2000, mais celle-ci est à présent confrontée à des taux de chômage élevés, une croissance structurelle atone et des niveaux d'endettement qui mettent en péril la continuité des politiques, voire la construction européenne. Ce retard est d’autant plus pressant que dans l’intervalle, les défis à long terme, comme la mondialisation, la pression sur les ressources, le changement climatique et le vieillissement s’intensifient.

L’Europe ne peut relever ces défis que si elle agit collectivement, en tant qu’Union. La Stratégie UE 2020 montre comment l'Union pourra sortir plus forte de la crise et se transformer en une économie intelligente, durable et inclusive avec des niveaux d’emploi, de productivité et de cohésion sociale élevés. Une gouvernance renforcée sera nécessaire pour obtenir des résultats durables. Les pouvoirs locaux sont au cœur de ce nouveau modèle de gouvernance destiné à renforcer la cohésion et l’efficacité des politiques.

Les Unions des Villes et Communes de Flandre, de Wallonie et de Bruxelles viennent donc d’adresser un manifeste aux autorités actives dans la Présidence belge de l'Union européenne. Les trois associations sœurs espèrent ainsi que les principes et priorités énoncés dans ce document pourront recevoir un accueil favorable et que le rôle essentiel des pouvoirs locaux dans la poursuite des objectifs de cohésion économique, sociale et territoriale sera mieux reconnu. Elles insistent également sur la nécessité de mettre en œuvre une gouvernance à multi-niveaux impliquant à part entière les pouvoirs locaux dans la définition des politiques et des priorités.

Tout en saluant les multiples initiatives prévues dans le cadre de la Présidence belge, les Associations regrettent que celles-ci se déploient département par département, sans réelle prise en compte des transversalités nécessaires à la mise en place de politiques durables. Elles regrettent que les priorités de la Présidence se déploient principalement dans des domaines où les pouvoirs locaux sont peu présents, et que lorsque ces problématiques les concernent, ils n’y sont que peu ou pas associés. Enfin, elles notent aussi un développement insuffisant de la problématique de la gouvernance, pourtant reconnue comme une priorité de réforme au niveau de l’Union Européenne.

Plus d'info


Téléchargez le Manifeste (PDF)
« Retour

Auteur

Philippe DELVAUX
Date de publication
19-07-2010
Conditions générales | RSS | Liens utiles