[Covid-19] Bien réagir à une deuxième vague en maison de repos est un devoir collectif. Une mauvaise méthode et un mauvais timing vont-ils aboutir à des impasses ?

Des concertations ont donc été entamées entre le Cabinet du Ministre Maron, les Fédérations des maisons de repos, les syndicats, le collège réuni et Iriscare sur un plan d’action pour faire face au scénario d’une dexuième vague.

Un dialogue franc était en court dans un esprit constructif. Malheureusement, la concertation a été refermée par le Ministre compétent. Si de nombreuses préoccupations du secteur ont été prises en compte, des problèmes importants d’application, de compréhension et de lourdeurs demeurent. 

De plus, une série d’échéances imposées au 31 juillet seront difficilement tenables. Si les Fédérations restent convaincues du devoir collectif de prévenir et bien réagir à une deuxième vague, elles ne peuvent que désapprouver la méthode et le timing retenus car ils vont aboutir à des impasses. 

Elles demandent dès lors instamment de rouvrir le dossier sur différents points et échéances.

« Retour

Auteur

Jean-Marc Rombeaux
Date de publication
20-07-2020
Conditions générales | RSS | Liens utiles