Dégressivité accélérée des allocations de chômage: les CPAS sont inquiets et souhaitent des clarifications ainsi qu'une concertation

Communiqué de presse des Fédérations de CPAS bruxellois et wallons

Les Fédérations des CPAS de Bruxelles et de Wallonie ont pris connaissance de la réforme des allocations de chômage annoncée par le Gouvernement fédéral.

Celle-ci prévoit une augmentation des allocations au cours de la première période d’inactivité, et un renforcement de la dégressivité durant les périodes ultérieures.

Cette réforme annoncée des allocations de chômage inquiète les CPAS, dans son volet « dégressivité », ces derniers réclamant la neutralité budgétaire de cette opération dans la mesure où elle aurait un impact sur les CPAS.

Pour rappel, alors qu’une diminution de 180 000 chômeurs complets indemnisés au cours des 5 dernières années en Belgique (soit 27 %) a été observée, le nombre de personnes aidées par les CPAS a, quant à lui, déjà augmenté de 33 000 sur la même période (soit 27 %).

Les Fédérations des CPAS souhaitent dès lors la concertation sur ce dossier, et dans l’entre-temps, des clarifications sur le mécanisme de dégressivité envisagé.
« Retour

Auteur

Fédération des CPAS
Date de publication
02-08-2018
Conditions générales | RSS | Liens utiles