Allocations d’études: avis des Fédérations de CPAS

Avis des Fédérations de CPAS concernant l’arrêté du 21 septembre 2016 fixant la condition peu aisée des candidats à une allocation d’études ainsi que les critères servant à déterminer les montants de ladite allocation. Courrier au Ministre Marcourt.

Les Fédérations des CPAS bruxellois et wallons ont pris connaissance d’un avant-projet d’arrêté du Gouvernement de la Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles) modifiant l’arrêté du 21 septembre 2016 fixant la condition peu aisée des candidats à une allocation d’études ainsi que les critères servant à déterminer les montants de ladite allocation.


Action de la Fédération des CPAS bruxellois


Dans un courrier du 28 mars 2017, les Fédérations des CPAS bruxellois et wallons ont fait part au Ministre de l’Enseignement Supérieur, Monsieur Marcourt, de leurs demandes et de leurs remarques.

En effet, les Fédérations des CPAS plaident pour une évaluation et une réflexion approfondie afin de développer une vision à long terme sur l’aide apportée aux étudiants. L‘objectif devant être de permettre à tout étudiant de poursuivre des études même si les ressources dont il dispose en propre ou via sa parenté sont modestes. Au regard de cet objectif, tant l’arrêté du 21 septembre 2016 que les avancées et modifications en discussion laissent en souffrance nombre de problèmes aigus que nous avons voulu pointer.

Plus d'info

« Retour

Auteur

Marie WASTCHENKO
Date de publication
17-05-2017
Conditions générales | RSS | Liens utiles