Produits alimentaires : soyez équitable, mangez bio !

Le 22 juin 2006, l’AVCB organisait, en collaboration avec Bruxelles Environnement, un atelier dédié aux produits alimentaires. L’occasion de sensibiliser à une politique d'achats plus respectueuse de l’environnement et de la santé mais aussi de mettre en valeur l’agriculture biologique, le commerce équitable et les bonnes pratiques issues des pouvoirs locaux.


Près de 40 personnes ont assisté aux débats qui tournaient autour de 2 axes : les produits de l’agriculture biologique et le commerce équitable :

« Manger bio : c’est s'engager dans une démarche favorable à une agriculture humaine, durable et respectueuse de l’environnement.
Consommer équitable : c’est acheter des produits solidaires fabriqués dans des conditions respectueuses des droits de l'Homme ».


Les impacts de nos choix alimentaires sur l'environnement

En toute saison, on trouve une très large variété de légumes. En 1960, une épicerie proposait 2000 produits différents. Aujourd’hui un supermarché en propose plus de 15000. Ces évolutions ont augmenté les pressions que nos choix font peser sur l’environnement.
>> voir la présentation de Joëlle Van Bambeke (IBGE) ci-dessous


La certification de produits biologiques

Une intervention qui porte sur les normes de production, le contrôle et la certification des produits biologiques, l’évolution du nombre d’exploitations ou encore les perspectives d’évolution.
>> voir la présentation de Blaise Hommelen, Directeur général (Ecocert - En mars 2007, Ecocert est devenu Certisys)  ci-dessous


Introduction progressive de produits bio dans le catering institutionnel


Une présentation générale du projet de catering institutionnel lancé il y a près de 2 ans. Avec une description des objectifs, le fonctionnement du système et les problèmes rencontrés. L’exposé suivant présente les réalisations concrètes, faites dans le cadre de ce projet, en Communauté française.
>> voir la présentation de Wim Bommerez, collaborateur "Catering" (Probila-Unitrab vzw Probila)  ci-dessous


La valorisation des produits issus de l’agriculture locale et le développement territorial au travers du secteur du « catering »

Une présentation détaillée de réalisations « catering bio » en Communauté française :

  • 2 milieux scolaires
  • 1 structure hospitalière (restaurant du personnel et visiteurs)
  • 2 auberges de Jeunesse engagées dans une démarche petits-déjeuners 100% bio
  • Un projet avec SODEXHO en cours d’étude à petite échelle
  • 2 universités (Arsenal-Namur) et LLN
  • 1 administration (Parlement européen) engagée et phase test réalisée au sein du Conseil de l’Europe, Comité des Régions/Comité économique et social
>> voir la présentation de Etienne Aulotte, Responsable Développement filière (Bioforum) ci-dessous


Les pouvoirs publics et le commerce équitable : présentation de Samuel Poos (Fair trade center)


Le commerce équitable ?

Le commerce équitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue et le respect dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au sud de la planète.


Les produits équitables dans les cahiers des charges

Le consommateur public voulant s’approvisionner en produits équitables demandera dans l’objet de marché une ou des fournitures (café, thé, etc.) « produites dans des conditions respectant les critères internationaux de commerce équitable ».

Les critères seront à préciser dans l’avis de marché : prix équitable, respect des conventions de l’OIT, respect de l’environnement.

Les spécifications techniques peuvent faire référence à la certification: Fair Trade Garantie (Max Havelaar).

Elles spécifient alors qu’un produit, portant la certification Fair Trade Garantie (Max Havelaar) ou une certification équivalente ou un produit répondant à des conditions équivalentes, est considéré comme respectant les critères internationaux du commerce équitable.


Quelques exemples en Europe
  • Le dernier appel au marché de la Commission européenne, pour les boissons servies dans les cafétérias et lors des réunions, précise dans les spécifications techniques que le café doit être “Fair trade”.
  • Le “British Office of Governement Commerce” a publié des lignes directrices pour l’introduction de produits équitables dans les achats publics : “des cafés équitables peuvent être introduits dans une gamme de cafés présentée par les fournisseurs potentiels”.
  • De nombreuses villes, comme Bonn, Lyon ou Leiden, réfèrent au label commerce équitable ou à un équivalent.
  • En lançant des appels au marché pour les cantines des écoles publiques, les villes de Rome et Settimo Torinese ont fait référence au commerce équitable tel que défini dans la résolution du Parlement Européen (1998) et dans la communication de la Commission Européenne (1999). Ainsi à Rome, en 2004, 140.000 enfants ont bénéficié de 800 tonnes de bananes bio et équitable et de 4,5 millions de barres de chocolat bio et équitable dans les cantines des écoles publiques.
  • Depuis septembre 2005, Turin fait aussi référence aux produits équitables dans certains appels au marché.
  • La Ville de Madrid a lancé un appel au marché intitulé “Fourniture de t-shirts équitables” afin de promouvoir Madrid comme site des Jeux Olympiques.

Et en Belgique ?
  • Le gouvernement belge a publié “Le guide des achats durables”, une circulaire ministérielle à destination des pouvoirs publics.
  • Les 10.000 fonctionnaires de la Région Wallonne consomment du café équitable.
  • Les 15.000 fonctionnaires de la Vlaamse Gemeenschap consomment environ 30 tonnes de café équitable par année.

‘Commune Fair Trade’ (communes équitables)

‘Commune Fair Trade’ est un titre octroyé aux communes dont les pouvoirs communaux et les habitants démontrent leur engagement en faveur du commerce équitable.

Gand, Hasselt, Herk-de-Stad, Heusden-Zolder, Hoogstraten, Courtrai, Louvain, Lichterveld, Fourons, Zwijndrecht… et la Ville de Bruxelles sont des communes équitables.

Six critères:

1. Les autorités locales décident d’acheter et de consommer du café ainsi qu’un autre produit équitable
2. Des produits équitables doivent être disponibles dans différents magasins et établissements Horeca
3. Des produits équitables sont consommés en entreprises et dans différentes organisations (écoles, associations, églises, etc.)
4. Des campagnes médiatiques doivent être relayées dans les médias
5. Un groupe d’action locale prend en main les différentes initiatives pour obtenir le titre de commune équitable
6. Chaque année, une initiative en matière de production et de consommation durable est lancée


Bruxelles-Ville : commune Fair trade depuis juillet 2006

144.000 habitants: minimum 25 magasins et 13 établissements Horeca doivent vendre des produits issus du commerce équitable. 21 associations et 8 entreprises utilisent déjà des produits Fair trade à Bruxelles-Ville. A l’Hôtel de Ville, le café et le jus d’orange consommés sont “équitables”.

Actions médiatiques
  • 1er Juin 2005, lancement de la campagne “Ca passe par moi” avec un pique-nique équitable au coeur de Bruxelles. Marie Daulne (Zap Mama) est la marraine du groupe de travail bruxellois “Fair trade”.
  • 1er juillet 2005: pique-nique sur la place de la Monnaie. Participation à la Semaine du Commerce Equitable


Vers des repas scolaires de qualité…Relation d’une pratique de terrain : présentation de Marcel Bulens (Coordinateur pédagogique de la Ville d’Ottignies) et de Madame Collart (gérante de la sprl TCO service)

Un des projets de réalisations «catering bio» en Communauté française développé dans une école à Ottignies.

Conclusions de la présentation

On peut y arriver malgré les difficultés :

- La technique des petits pas : dès le départ, il ne faut pas vouloir passer au « tout bio », mais bien travailler avec un système pas à pas : commencer petit et augmenter progressivement.
- Le prix : intégrer le différentiel de prix, proposer des menus de qualité à prix correct. Cela ne doit pas être adressé à une élite


Bonnes pratiques en matière d’achats durables de produits alimentaires

Des exemples de bonnes pratiques développées par la commune d’Evere pour la promotion du commerce équitable et du développement durable.
>> voir la présentation de Catherine Noël (Eco-Conseillère à la commune d’Evere) ci-dessous


Promouvoir l'offre d'alimentation saine auprès des jeunes dans les écoles et les lieux de loisirs

Une initiative qui s’inscrit dans le programme « Santé » de la Fondation Roi Baudouin. La Fondation veut stimuler l’offre d’alimentation saine dans les équipements collectifs en soutenant des actions concrètes dans les écoles et sur les lieux de loisirs et d’activités parascolaires dont la cantine n’est pas exploitée commercialement. Le programme et ses réalisations sont sur le site de la Fondation Roi Baudouin.
>> voir la présentation de Pascale Taminiaux (Fondation Roi Baudouin) ci-dessous


POUR EN SAVOIR PLUS

- Fair Trade Centre
Pour favoriser le commerce équitable, la Coopération Technique Belge met en œuvre le programme « Fair Trade Centre » : www.fairtradecentre.be

- Bioforum Wallonie
Chambre francophone de BioForum National, BioForum Wallonie est l'un des conseils de filière agréés en Région wallonne. Dans ce cadre, BioForum Wallonie représente les intérêts d’une filière spécifique : celle de l’agriculture biologique.

- BioForum Wallonie, à travers son assemblée générale, rassemble des organismes qui représentent les agriculteurs, les transformateurs, les distributeurs, les consommateurs et l’environnement, ainsi que des organismes certificateurs, techniques et scientifiques.
www.bioforum.be/fr

- Certisys (anciennement Ecocert)
Ecocert était un organisme agrée qui a pour vocation de garantir l’intégrité de la chaîne alimentaire des produits biologiques. Actif depuis plus de 20 ans, avec une équipe multi-culturelle, il oeuvre localement en Belgique et au Luxembourg - mais aussi dans un réseau mondial -en partenariat avec des agriculteurs et des entreprises de l’agro-alimentaire. En mars 2007, Ecocert est devenu Certisys sprl.
www.certisys.eu

- Probila
L'association professionnelle des transformateurs et distributeurs des Produits de l'Agriculture Biologique. PROBILA représente les entreprises belges actives dans la transformation et la distribution des produits de l'agriculture biologique.
www.probila-unitrab.be

- Site de la Fondation Roi Baudouin
www.kbs-frb.be




« Retour

Auteur(s)

Philippe MERTENS
Dernière modification
06-07-2006
Conditions générales | RSS | Liens utiles