Rapport d'activité 2016 de la Fédération des CPAS bruxellois


"L'année 2016 aura été celle de la création de la Fédération des CPAS Bruxellois. Nouveau cadre de travail, nouvelle (co)présidence, nouveau mode de fonctionnement, nouvelles priorités. En créant leur fédération, les CPAS bruxellois ont mis en avant leur volonté de travailler ensemble, de se soutenir mutuellement, de parler d’une même voix et de défendre ensemble leurs missions, leur travail et, s’il le faut, leur existence.

A peine née, notre jeune Fédération a dû faire face à nombre de défis importants. En effet, comme vous le lirez dans ce rapport qui présente l’ensemble du travail réalisé en 2016, des dossiers fondamentaux ont nécessité toute notre énergie et notre attention.

Au cours de cette année, les CPAS ont été sollicités sur tous les fronts.

On fait appel à eux pour faire face à la crise de l’accueil et au manque de places pour héberger les demandeurs d’asile arrivés en nombre dans notre pays.
On exige d’eux qu’ils mettent tout en œuvre pour activer les demandeurs d’aide à travers les projets individualisés d’intégration sociale et ainsi sortir leurs publics de la pauvreté.

Les CPAS sont aussi là pour servir de dernier filet aux exclus du chômage.

En même temps les CPAS doivent renforcer leur action en matière d’insertion socioprofessionnelle et de mise à l’emploi.

Ils sont là aussi pour venir en aide aux familles qui n’arrivent plus à payer leurs frais scolaires et pour agir en matière de lutte contre la pauvreté infantile.

Ils doivent assurer l’accès à un logement décent et aux soins de santé ; venir en aide aux étudiants issus de familles modestes, aux personnes surendettées et en précarité énergétique, aux personnes âgées, …

Et jouer un rôle dans la lutte contre le sans-abrisme et dans l’accueil des primo-arrivants.

Tout cela dans un contexte d’économie budgétaire avec l’exigence de se moderniser et d’échanger un maximum d’informations et de données, tout en respectant bien sûr le secret professionnel !

Tous les thèmes évoqués ici ont été traités d’une manière ou d’une autre par la Fédération en 2016, dans la mesure de nos moyens et en tenant compte des enjeux mais aussi des besoins des CPAS bruxellois. Nous avons obtenu certaines avancées et évité certains périls.

Nous aurions indiscutablement souhaité en faire plus. Nous devrions sûrement en faire plus.

Car la précarité augmente, les problématiques se multiplient, les situations et les législations se complexifient, il y a encore bien des choses à soutenir et à améliorer…

Et à une époque où, malgré les difficultés, tout doit se faire dans l’urgence et avec des résultats à court terme, il n’est pas facile quand on travaille dans ou pour les CPAS de ne pas être envahi parfois par la sensation de devoir vider la mer à la petite cuillère !

Mais même si ce que nous réalisons ne sera jamais assez, nous sommes heureux d’être intervenus comme nous l’avons fait, en défendant de toutes nos forces les CPAS, leurs missions, leurs valeurs et leurs publics. Et nous abordons l’année 2017 avec la même détermination."

« Retour

Auteur(s)

Jean SPINETTE, Michel Colson
Dernière modification
17-03-2017
Conditions générales | RSS | Liens utiles