Parcours d’accueil et d’intégration : Où en est-on ?

Le 10 novembre 2016, la Fédération des CPAS Bruxellois organisait une séance d’information à destination de ses membres, relative aux parcours d’accueil et d’intégration que peuvent ou doivent suivre les personnes étrangères en Belgique, parcours dont la portée peut aisément déborder du seul cadre des CPAS, puisqu’il s’agit aussi de l’intégration de nouvelles populations .


Les systèmes mis en place dans les différentes Régions ne sont pas identiques et n’ont pas exactement les mêmes contenus et modalités. En effet, l’intégration des primo-arrivants relève chez nous de compétences réparties entre Région et Communautés, le tout rendu plus complexe par la structure institutionnelle bruxelloise, où les deux communautés linguistiques se croisent et trouvent en la Commission communautaire commune une institution de rencontre.

Si la Flandre a déjà son « inburgeringstraject » depuis 2004, la Wallonie n’a quant à elle adopté son parcours qu’en 2014 et la Communauté germanophone n’a rien prévu à ce jour. A Bruxelles, la situation est en pleine évolution puisqu’un parcours organisé par la Communauté flamande existe depuis plus de dix ans, qu’un parcours a été organisé par la COCOF en 2013 et qu’un avant-projet d’ordonnance est en discussion au niveau de la COCOM.

La séance d’information visait à présenter la manière dont les parcours d’accueil et d’intégration sont conçus dans chacune des Régions, et surtout de présenter le dispositif bruxellois et les acteurs chargés de concrétiser ce parcours dans notre région, à savoir l’agence « Integratie & Inburgering BON » côté néerlandophone et les asbl BAPA Bruxelles et VIA côté francophone.

Cet article synthétise pour l’essentiel la présentation de la problématique telle qu’exposée lors de notre session d’information par Mme Sarah Ganty , doctorante en Droit à l’ULB. On retrouvera en fin d’article un court résumé des présentations de M. Eric De Jonge, responsable de l’agence « Integratie & Inburgering BON », de Mme Janaki Decleire, directrice du Bureau d’accueil VIA, et de Mme Christelle Sermon, directrice de BAPA Bruxelles.


« Retour

Auteur(s)

Philippe DELVAUX
Dernière modification
05-01-2017
Conditions générales | RSS | Liens utiles