Répondre à l'essor démographique

Un Forum des décideurs communaux a été organisé par l'AVCB, en collaboration avec Belfius, le 28/04/2016. Nous le prolongeons par un dossier sur ses conséquences en termes de production de logement et d’équipement collectif.


Bruxelles connaît depuis quinze ans une forte croissance de sa population. Cette évolution génère d’importants besoins en termes de logements, d’écoles et de crèches. Ce colloque faisait le point sur les développements récents et sur les stratégies adoptées par les communes et la Région pour relever le défi démographique. Afin d’apporter un éclairage sur ces questions, nous avons fait appel à l’expertise des acteurs de terrain. Ce dossier synthétise les principaux enseignements qu’ils nous ont apportés.

Au sommaire

  • Le contexte démographique
  • Logement: forte demande et insuffisance de l’offre de logements à caractère social
  • Ecoles : ouvertes sur leur environnement pour répondre à l’urgence
  • Crèches : une offre inégalement répartie

Conclusion : Relever le défi démographique !


Avancées : Gouvernement régional et Communes sur tous les fronts


La vitalité démographique de Bruxelles constitue sans aucun doute un des signes du dynamisme et de l’attractivité retrouvée d’une région ouverte sur le monde. Les transformations rapides qu’elle induit commandent une adaptation tout aussi rapide des politiques publiques. Il se dégage des interventions que si les communes et la Région ont pris la pleine mesure des enjeux, les défis à relever restent énormes. Outre la présentation des projets en cours, le colloque a permis d’identifier les principaux facteurs de risque et de formuler quelques recommandations.

Facteurs de risque : le nerf de la guerre


On l’a vu, les initiatives se multiplient. La mise en œuvre des projets s’apparente à un long chemin semé d’embûches, au premier rang desquelles on retrouve, l’adéquation des moyens financiers et l’efficacité des outils réglementaires et opérationnels mis à disposition des pouvoirs locaux, qui devraient entre autres permettre d’agir rapidement.

L’application des normes comptables SEC aux communes est susceptible d’entraver leur capacité de réaliser des investissements publics, pourtant indispensables pour mener à bien des politiques volontaristes qui concernent directement le quotidien des bruxellois.

L’évolution des réglementations doit être pensée dans le respect des équilibres financiers. L’on pense par exemple aux conditions des subventions régionales, qui doivent parvenir à faire la balance entre les objectifs poursuivis et la pérennité des infrastructures gérées par les communes.

Les outils doivent être élaborés en tenant compte des réalités de terrain, comme le manque de foncier disponible.

Recommandations : tous ensemble dans la même direction


Pour relever le défi démographique, l’AVCB préconise les mesures suivantes :
• Accélérer les procédures
• Coordonner les acteurs
• Evaluer l’impact des mesures entreprises
• Rendre systématique la consultation des communes dans le cadre de l’élaboration de toute nouvelle réglementation
• Entamer une refonte des critères d’attribution des subventions régionales, afin que celles-ci soient adaptées aux attentes des communes.
Plus particulièrement :
o Redéfinir les zones éligibles pour les programmes de rénovation urbaine en tenant compte de l’évolution sociologique-économique des quartiers
o Adapter ces programmes à la raréfaction du foncier
o Garantir un volume suffisant d’investissements publics, ainsi que leur pérennité, à la hauteur des défis à relever
o Simplifier les procédures et offrir aux pouvoirs locaux un accompagnement administratif dans l’élaboration des demandes de subventions.

Plus d'info

Voir aussi




« Retour

Auteur(s)

Olivier EVRARD
Dernière modification
28-06-2016
Conditions générales | RSS | Liens utiles