Des dotations de plus en plus lourdes vers les CPAS et les zones de police

Confirmation que le sous-financement bruxellois est structurel


Incontestablement, les dotations des communes bruxelloises à leurs CPAS et zones de police constituent le poste de leurs dépenses ayant le plus augmenté ces dernières années.

Belfius Banque publiait début 2014 ses traditionnelles et très intéressantes études annuelles sur ces deux postes importants et de plus en plus cruciaux pour les finances communales.

Au-delà de l’analyse de ces deux études, nous tenterons de replacer les évolutions de l’année 2013 dans le fil des résultats des 10 dernières années.

Il en ressort qu'il est difficile de se départir de l’idée que, tant lors des diverses réformes institutionnelles que lors de la réforme de la police, la Région de Bruxelles-Capitale a toujours été tenue pour portion congrue dans ce pays, les Bruxellois n’en constituant qu’une faible minorité.

Si les 461 millions € pour la Région de Bruxelles-Capitale annoncés lors de la 6ième réforme sont bienvenus, ils ne suffiront jamais à combler le sous-financement structurel et originel de la Région de Bruxelles-Capitale et de ses communes, acté lors de la régionalisation de 1989.

Plus d'info


Les finances des CPAS et zones de police en 2013: une pression financière accrue, Belfius, 2013
> https://www.belfius.be

Voir aussi sur ce site nos articles


Et nos memorandums en vue des élections régionales et fédérales de 2014




« Retour

Auteur(s)

Robert PETIT
Dernière modification
18-03-2014
Conditions générales | RSS | Liens utiles