Les enjeux financiers de la nouvelle législature communale: une législature charnière


A l’aube de la nouvelle législature, l’étude fouillée et exhaustive de Belfius Banque dresse le contexte global dans lequel les communes bruxelloises vont devoir vivre durant les six prochaines années.

Sur base de cette remarquable étude et de nos constats antérieurs, la nouvelle législature communale se présente comme particulièrement complexe pour les communes bruxelloises confrontées à des contraintes financières toujours plus fortes tant au niveau des recettes que des dépenses, un contexte économique et social bien plus incertain dans le cadre d’une réforme institutionnelle qui n’a pas livré tous ses secrets quant à ses conséquences sur le fonctionnement et le financement des pouvoirs et administrations locaux.

Les charges de pension, l’évolution des dépenses des CPAS liée à la fois au vieillissement de la population et à la forte croissance de la population jeune exigeront de tous les mandataires communaux bruxellois une gestion encore plus prudente et rigoureuse que celle dont ils ont fait preuve durant ces dernières années.

Mais aussi une gestion plus prospective quant aux défis déjà prévisibles pour les prochaines législatures : c’est en cela que la présente législature est une législature “charnière” comme, sans doute, aucune ne l’a jamais été précédemment.


Voir aussi



« Retour

Auteur(s)

Robert PETIT
Dernière modification
06-06-2013
Conditions générales | RSS | Liens utiles