Le triple défi des pensions bruxelloises

Second volet de nos articles sur les pensions, celui-ci s’attarde au triple défi de la capacité fiscale en baisse, de la charge des pensions croissante et de l’augmentation des dépenses attendues.


La structure des frais de personnel évolue en raison de différents facteurs.

Les dépenses de personnel constituent environ 40 % du budget des communes.

Dans les années ’70, l’effectif du personnel a augmenté, ce qui n’est plus le cas ces dernières années.

Nous assistons à un glissement des statutaires vers les contractuels, ce qui explique en partie une augmentation des taux de cotisation.

Dans les dix prochaines années, 38 % des membres du personnel nommés à titre définitif partiront à la retraite, à travers tous les niveaux du personnel.

La question de leur remplacement par des statutaires ou pas se posera. Une diminution radicale du nombre de fonctionnaires nommés à titre définitif influence les taux de cotisation pour l’ONSSAPL.

Voir aussi



« Retour

Auteur(s)

Hildegard SCHMIDT
Dernière modification
10-01-2013
Conditions générales | RSS | Liens utiles