Finances des entreprises publiques locales

Commentaires basés sur l'étude Dexia 2009 et centrés sur la situation bruxelloise.


La Région bruxelloise se caractérise par un faible nombre d’entreprises publiques locales dans les secteurs étudiés (énergie, expansion économique, déchets), comparativement aux autres Régions.

Ces entreprises publiques locales présentent dès lors un bilan et des chiffres d’activité supérieurs à la moyenne.

Ce faible nombre d’entreprises publiques locales traduit aussi la forte rationalisation, en Région bruxelloise, des activités concernées, rationalisation atteinte collégialement depuis 1989 par les communes et la Région, via des agences ou institutions au sein desquelles pouvoirs locaux et régional ont su œuvrer en parfaite intelligence.

Les communes bruxelloises ont, avec l’aide de la Région, déjà rationalisé des pans entiers de leurs missions d’intérêt général, au grand bénéfice de leurs citoyens d’abord, de leurs propres finances ensuite.

« Retour

Auteur(s)

Robert PETIT
Dernière modification
10-07-2009
Conditions générales | RSS | Liens utiles